Branding


Le terme « branding » est un terme anglais utilisé dans le domaine du marketing (également connu sous le nom de marketing). Il est à noter que malgré la popularité du terme, même dans le monde hispanophone, il ne fait pas partie du dictionnaire de l’académie de langue. La notion de marque fait référence au processus de construction d’une marque. C’est donc la stratégie à suivre pour gérer les actifs liés, directement ou indirectement, à un nom commercial et à son logo ou symbole correspondant. Ces facteurs influencent la valeur de la marque et le comportement des clients.

Une entreprise dont la marque a une forte valeur, une forte identité d’entreprise et un bon positionnement sur le marché sera une source de revenus stable et sûre à long terme. La stratégie de marque cherche à mettre en évidence la puissance d’une marque, ces valeurs intangibles telles que l’unicité et la crédibilité, qui leur permettent de se différencier des autres et d’avoir un impact unique sur le marché.

Ce que le branding essaie de faire, c’est souligner les qualités que la marque transmet au client et qui constituent sa force. De cette façon, il est possible pour le consommateur d’associer une marque à une valeur dans son esprit; il peut s’agir, par exemple, d’innovation. Dans ce cas, les annonceurs recherchent le consommateur pour penser à la marque lorsqu’ils recherchent des produits innovants. Dans un marché qui se développe de jour en jour, offrant des produits et des services de plus en plus accessibles pour les consommateurs, il est difficile de présenter une proposition à la fois fraîche et rentable. De plus, nous traversons un moment de l’histoire du divertissement et des communications où l’innovation semble désapprouvée; on sent que tous les consommateurs veulent la même chose et qu’ils veulent payer le moins cher possible. Construire une marque, que ce soit à partir de zéro ou pour renouveler son image, dans une industrie qui condamne les visionnaires, est certainement une tâche que de moins en moins de gens osent assumer. L’identité d’une entreprise est l’aspect fondamental de son existence, puisqu’elle lui donne la possibilité de se distinguer clairement des autres; curieusement, cela ne se voit pas, par exemple, dans les plus grandes entreprises de téléphonie mobile, qui représentent la partie la plus active et la plus prospère du marché d’aujourd’hui. La question qui se pose est donc de savoir si les principes de base du processus de marquage ont changé pour réduire autant que possible le pourcentage des pertes potentielles.

Les points principaux à garder à l’esprit lors de la conception graphique sont la typographie, les couleurs et le nom. Ce sont là des enjeux qui seront déterminants pour le positionnement de la marque. Les spécialistes du domaine soulignent qu’une police de caractères épaisse et non sérigraphique (terme français désignant de petites décorations en lettres) fait preuve de solidité et inspire confiance aux consommateurs, d’où leur choix par les banques. D’autre part, il est important de ne pas laisser de côté un certain degré de symbolisme; la police de caractères utilisée pour le logo d’un coiffeur, par exemple, peut être très mince et peu rigide (comme s’il s’agissait de cheveux), et ne pas dénoter un manque de responsabilité ou d’instabilité.

En ce qui concerne les couleurs choisies pour faire un logo de marque, l’exemple le plus courant pour expliquer son importance est le cas de McDonald’ s: il combine le rouge, qui indique l’alerte, et le jaune, qui symbolise le bien-être et est également lié à l’alimentation.

Il convient de mentionner que le symbolisme de ces couleurs est beaucoup plus complexe et étendu que la phrase précédente; mais, compte tenu de ces faits simples, il est plus facile de comprendre le succès obtenu par cette chaîne dans le monde entier. Dernier point, mais non des moindres, le nom est trouvé. Contrairement aux deux points précédents, c’est un aspect que les consommateurs ont tendance à critiquer, étant donné qu’il est le plus évident, mais pas le plus facile à comprendre. La formule pour le nom parfait n’est pas connue, étant donné que des exemples comme celui de Ford (qui est le nom de famille de son fondateur) montrent que même sans créativité, il est possible de construire un empire; cependant, on considère que l’idéal est de trouver un mot relativement court, facile à prononcer dans la plupart des langues importantes, et avec suffisamment de caractère et de personnalité pour donner un sens à son existence même s’il n’est pas associé à un produit ou un service particulier. Bref, le branding est un processus exhaustif et extrêmement complexe pour résoudre un problème que très peu de gens perçoivent et dont le succès dépend dans une large mesure du succès des entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *