Bouton


Le concept de bouton est utilisé de multiples façons. Le dictionnaire de l’académie de langues mentionne dans son premier sens que le terme fait référence à l’élément qui, dans un vêtement, doit être inséré dans la boutonnière pour fermer ou fixer. Les chemises et les vestes ou vestes sont des vêtements qui ont habituellement des boutons. D’autres, comme les pantalons, peuvent avoir des boutons ou des fermetures éclair.

Au-delà de son utilité, les boutons n’ont parfois qu’un but décoratif. Habituellement, les boutons sont aplatis et de forme ronde.

Il y a des boutons en bois, métal et plastique, entre autres matériaux.

Lorsque le vêtement est de mauvaise qualité, ou que l’utilisateur le manipule brusquement, les boutons peuvent se détacher et doivent être cousus ou recollés.

Un bouton est également désigné comme un objet qui, lorsqu’il est appuyé ou pressé, vous permet de démarrer, d’éteindre ou de modifier le fonctionnement d’un mécanisme ou d’une machine. Téléviseurs, ascenseurs, radios et ordinateurs sont équipés de boutons. Par exemple: « Pouvez-vous allumer la télé, s’il vous plaît? Vous devez appuyer sur le bouton rond à côté de la lumière « ,  » Le bouton est cassé pour baisser le volume de la radio « ,  » J’ai accidentellement appuyé sur le bouton et éteint la lumière « . En Argentine, enfin, l’idée d’un bouton en langage familier est utilisée pour désigner un mouchard ou un policier: « Ne soyez pas un bouton! Ne dites pas au patron que j’étais en retard, «  » Un bouton m’ a amené au poste de police parce que je chantais dans la rue avec mes amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *