Botar


Les mots homonymes sont écrits différemment et ont des significations différentes, mais leur prononciation est identique ou similaire. Cela conduit souvent à la confusion, surtout par écrit. Dans ce contexte, il est important de connaître la définition du verbe « rebondir » (avec un B initial) afin d’éviter les erreurs de vote (qui commence par V). Le rebond est l’action de lancer, de lancer ou de lancer quelque chose; il se réfère également à jeter un bateau dans l’eau et à faire rebondir une balle sur une surface. Le vote, par contre, se réfère au fait de voter ou d’accorder un vote. Supposons qu’une personne demande à une autre personne de ne pas jeter de déchets par terre. Pour écrire à ce sujet, il est nécessaire d’indiquer que le sujet a dit « vous ne devez pas jeter de poubelle », et non pas « vous ne devez pas voter poubelle ». D’autre part, si un homme veut démontrer sur les réseaux sociaux qu’il va élire le candidat du Parti Populaire Démocratique (PDP) aux élections présidentielles, il devra écrire « Je vais voter pour le candidat du PDP », et non pas écrire « Je vais rejeter le candidat du PDP ». Le joueur colombien est responsable du rejet des pénalités infligées à son équipe »,  » La police m’ a forcé à jeter la bière avant d’entrer dans le stade », et » La marine prévoit de lancer le nouveau porteur dans les prochains mois », sont d’autres phrases qui portent le verbe rebondir. Le terme « rebondir sur la balle », d’autre part, désigne l’action connue dans d’autres régions géographiques comme « mordre »: lancer une balle contre le sol ou une autre surface pour rebondir et être poussée dans la direction opposée. Nous le faisons presque instinctivement quand on nous donne un ballon pour la première fois, et les experts du basket-ball recommandent de profiter de cet acte presque instinctif pour commencer à entraîner les enfants. L’un des conseils est de leur donner une certaine liberté pour explorer le maniement du ballon, tout en leur donnant progressivement des instructions pour les guider vers les différents objectifs du sport.

Le basket-ball a la particularité d’empêcher les joueurs d’avancer sans rebondir sur le ballon, et pour cette raison ils doivent devenir de véritables rois du bateau. De plus, comme dans d’autres sports, on s’attend à ce qu’ils puissent se déplacer sur le terrain les yeux en l’air, en regardant leurs adversaires et en cherchant des occasions de s’approcher de la jante adverse, ce qui exige une grande maîtrise du ballon, comme s’il s’agissait d’une extension du corps qui peut être momentanément détachée. Tout au long d’un match de basket-ball, les joueurs ont la possibilité de faire rebondir le ballon de différentes façons, en effectuant des changements à l’avant, à l’arrière, au dos et entre les jambes.

De la même façon, ils peuvent changer de direction et de rythme, des décisions qui font souvent la différence entre un déménagement réussi et une occasion manquée. Bien que les enfants apprennent à lancer le ballon presque spontanément, il est important de souligner qu’entre cette première action et ce que font les joueurs de basket-ball professionnels, il y a une distance épouvantable; l’un des détails fondamentaux qui les sépare est la façon dont ils touchent le ballon, puisque ces derniers utilisent le bout de leurs doigts et non la paume de leurs mains, grâce à laquelle ils peuvent imprimer la direction avec une grande précision. Une fois que le joueur a appris les bases du pot et qu’il est prêt à les mettre en pratique pendant un match, il est essentiel de comprendre qu’il ne doit pas rebondir sur le ballon à moins qu’il ne le fasse avec un objectif bien défini, surtout s’il reste au même point, car cela peut représenter un avantage pour l’adversaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *