Bidirectionnel


L’adjectif bidirectionnel nous permet de qualifier ce qui a deux directions. Ce concept (direction) se réfère à une tendance, une direction, une orientation ou un sens. Par exemple: « Les autorités municipales ont décidé que la Route du Sud est bidirectionnelle pour accélérer le transit », « La discrimination est souvent bidirectionnelle: les personnes discriminent contre ceux qui pratiquent la discrimination à leur encontre », « Le processus d’intégration doit être bidirectionnel ». La communication bidirectionnelle est établie lorsque les protagonistes peuvent envoyer et recevoir des messages simultanément. Prenons le cas de deux amis, Carlos et Juan, qui sont au téléphone.

Les deux peuvent parler quand ils le souhaitent et écouter à leur tour ce que l’autre dit.

Cette communication est bidirectionnelle puisque les messages circulent dans deux directions (de Carlos à Juan et de Juan à Carlos). Il est important de noter que la communication ne se développe pas toujours de cette façon.

Un journal papier génère une communication unidirectionnelle parce qu’il envoie son message (les nouvelles imprimées sur ses feuilles) sans retour d’information.

Une route à double sens, d’autre part, permet une circulation simultanée dans deux directions. Les rues qui ont la main et la contre-main sont bidirectionnelles, par exemple: il est possible d’aller vers le nord ou, d’autre part, vers le sud.

Les processus bidirectionnels envisagent également cette dualité. Supposons que deux pays établissent un accord de libre-échange. Le pays R peut ainsi exporter ses produits vers le pays S sans payer de taxes et de droits. En retour, le pays S peut exporter vers le pays R sans payer de frais.

L’exportation et l’importation de marchandises en franchise de droits entre les deux pays sont bidirectionnelles. Dans le domaine des télécommunications, un système est appelé duplex, ce qui peut conduire à une communication bidirectionnelle, c’est-à-dire qu’il est capable d’accepter simultanément l’envoi et la réception de messages. Certains niveaux conditionnent cette capacité de transmission:

· un support physique qui peut effectuer cette tâche dans deux directions opposées;

· un système de transmission qui peut envoyer et recevoir en même temps;

· une norme ou un protocole de communication utilisé par les équipements terminaux, c’est-à-dire chacun de ceux aux extrémités du système. Une classification possible de ces systèmes de communication bidirectionnelle consiste à évaluer leur capacité de transport, selon qu’elle est partielle ou complète, ce qui se traduit par les trois termes suivants: simplex, half duplex et duplex, les deux derniers étant respectivement « partiels » et « complets ». Aujourd’hui, de nombreux réseaux de communication sont basés sur ce modèle pour permettre un canal simultané d’émission et de réception. Pour faire fonctionner un système de cette façon, il est nécessaire d’utiliser différentes fréquences (appelées multiplexage de fréquence) ou des câbles séparés. Dans les grandes villes, il est courant que les gens louent des systèmes d’alarme pour protéger leur domicile et leur bureau. Contrairement à la protection de base qui existait dans le passé, par exemple, lorsqu’une porte était ouverte, la technologie moderne permet d’installer différents détecteurs de mouvement qui couvrent de grandes surfaces à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment.

Dans ce contexte, on peut parler de systèmes unidirectionnels et bidirectionnels. Alors que les premiers ne peuvent envoyer des informations au panneau de contrôle que lorsque le détecteur détecte un mouvement au domicile du client, les seconds permettent aux opérateurs d’effectuer diverses interrogations à partir du panneau de contrôle, pour s’assurer que l’équipement fonctionne correctement et qu’il n’est pas manipulé ou modifié par ses propriétaires. Cela réduit le nombre d’escroqueries et maximise la protection de ceux qui veulent profiter du service légitimement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *