Bédouin


Le terme de Badaw? arabe classique est arrivé en français sous le nom de Bédouin, qui à son tour dériva dans notre langue bédouine. Le concept est utilisé pour nommer un homme arabe qui est un nomade (c’est-à-dire qui ne vit pas dans un endroit fixe, mais se déplace dans différentes régions, généralement pendant qu’il est occupé à paître ou à chasser). Les Bédouins, originaires d’Arabie, vivent dans les déserts d’Israël, de Jordanie, d’Irak, de Syrie et d’Arabie Saoudite. On les trouve aussi au Maroc, en Algérie, en Tunisie, au Mali, en Egypte et en Libye. Ils sont généralement organisés en tribus, où l’on parle un dialecte. Les premiers Bédouins s’installèrent sur la péninsule arabique et maintenaient un lien de sang entre eux, au-delà de la division en familles. Différentes tribus avaient des conflits à l’époque du prophète Mahomet, bien qu’elles appréciaient le courage dans la bataille, l’hospitalité et l’attachement à la poésie. Avant Mahomet, les Bédouins étaient polythéistes et adoraient les arbres, les pierres et d’autres éléments. Avec les enseignements du prophète, ils sont devenus musulmans.

En fait, les Bédouins ont joué un rôle clé dans la propagation de l’islam. On estime qu’il y a encore plus de neuf millions de Bédouins, dont la plupart vivent en Arabie Saoudite. Ils élèvent généralement du bétail et se déplacent en caravane pour chercher des pâturages et de l’eau. Ils peuvent également développer des activités commerciales.

Les Bédouins mangent habituellement du pain, des produits laitiers et divers fruits qu’ils obtiennent dans les oasis qui existent dans les zones désertiques.

Vêtus de tuniques et d’autres vêtements légers pour résister aux hautes températures du désert, les Bédouins dorment dans des tentes qui peuvent être hermétiquement scellées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *