Batratius


L’histoire étymologique du terme Batratius commence par le mot grec bátrachos, qui se traduit par « grenouille ». Batachos dérivés de batacracheios: ce qui est typique de ces animaux. Ce concept a ensuite atteint le latin scientifique sous le nom de Batrachium et, finalement, en espagnol, il a été transformé en batratium. Un batratius est un animal vertébré amphibie qui, à sa naissance, est aquatique et respire par les branchies, mais qui devient ensuite terrestre ou semi-aquatique et passe par les poumons. Une autre particularité des batrices, comme les grenouilles et les crapauds, est que leur température est variable.

Les batracios sont aussi appelés anuros parce qu’ils n’ont pas de queue.

Leur corps est large et court, leurs pattes postérieures présentent un développement remarquable qui leur permet de sauter facilement. Dans le corps de la batrice, on remarque une bouche large qui peut manquer de dents, des oreilles sans drapeau externe et des yeux avec des paupières.

Bien qu’il soit courant de distinguer les grenouilles et les crapauds, la distinction n’est pas maintenue en taxonomie.

En général, les grenouilles sont des espèces à haute capacité de plongée et de natation et à peau lisse.

Les crapauds, par contre, ont une peau plus rugueuse et une agilité moindre. L’alimentation des Batrachiens est habituellement basée sur les animaux vertébrés terrestres et aquatiques, bien que de petits invertébrés puissent également être ingérés.

En ce qui concerne la reproduction, enfin, ces espèces pondent leurs oeufs en paquets ou en cordons dans l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *