Astronomie


Pour commencer à entrer dans la définition du terme astronomie que nous avons devant nous, nous allons commencer par faire connaître son origine étymologique. Dans ce cas, nous pouvons indiquer que c’est le résultat de la somme de trois mots qui viennent du grec : – Le nom « astron », qui peut être traduit par « étoile ».

Le nom’nomos’, qui est l’équivalent de’standard’ ou’règle’. Le suffixe « -ia », qui est utilisé pour indiquer la « qualité ». L’astronomie est la science dédiée à l’étude des caractéristiques et des mouvements des étoiles. Il faut se rappeler qu’une étoile est un corps céleste (c’est-à-dire un objet astronomique individuel et défini dans le ciel). Les planètes, les étoiles, les planètes naines, les satellites et les astéroïdes sont tous des étoiles et font donc partie de l’objet de l’astronomie. L’être humain s’est toujours intéressé à ces étoiles et à leurs phénomènes : dans l’Antiquité, Thales de Miletus, Aristote, Galilée et Nicolas Copernic, entre autres, ont développé des recherches qui peuvent être inscrites dans le cadre de l’astronomie.

Il est important de ne pas confondre astronomie et astrologie. Alors que l’astronomie est une science développée par des méthodes scientifiques et des démonstrations empiriques, l’astrologie fait partie du groupe des pseudosciences : ses postulats ne peuvent être démontrés selon des critères scientifiques. L’étude des rayonnements électromagnétiques est l’une des principales sources de connaissances en astronomie, ce qui nécessite l’utilisation de télescopes pour visualiser des objets astronomiques.

Cette particularité permet à n’importe qui, avec un télescope, de faire des découvertes importantes pour l’astronomie. Le grand changement historique de l’astronomie s’est produit grâce à Copernic, qui postule que la Terre tourne autour du Soleil. Sa découverte a changé le point de vue selon lequel le Soleil était en orbite autour de notre planète et a cédé la place au développement de l’astronomie moderne. L’astronomie stellaire, l’astronomie galactique, l’astronomie optique et l’astronomie infrarouge sont quelques-unes des branches et des spécialités de l’astronomie. Nous ne pouvons pas ignorer le fait qu’en 2015 un nouveau type d’astronomie est considéré comme ayant vu le jour.

Concrètement, il est établi que le 14 septembre de la même année, l’astronomie dite gravitationnelle a été mise en service. Pour la première fois, plusieurs scientifiques ont rencontré une petite déformation de l’espace-temps. Cette déformation a été causée par des vagues formées par la fusion de deux trous noirs d’environ 1 200 à 1 300 millions d’années. Il existe plusieurs organismes en faveur de l’astronomie. Ce serait le cas, par exemple, de la Société Espagnole d’Astronomie (SEA), créée en 1992 et composée de plus de 700 astrophysiciens.

Avec sa création et son développement, l’objectif est, entre autres, de promouvoir le développement de cette science et de créer un espace de débat et de recherche autour d’elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *