Asepsis


Pour comprendre le sens du terme asepsis, il faut d’abord découvrir son origine étymologique. Dans ce cas, on peut dire qu’il s’agit d’un néologisme qui a pris forme, dans le domaine de la médecine au XIXe siècle, mais qui émane du grec.

Ainsi, nous pouvons établir plus précisément qu’il est le résultat de la somme de plusieurs éléments différenciés : Le préfixe « a-« , qui est un préfixe de négation signifiant « non ». Le nom’sepsis’, qui peut être traduit par’putréfaction’. Le suffixe »-ia », qui est utilisé pour indiquer la qualité. Le concept est utilisé pour désigner l’absence d’éléments septiques, c’est-à-dire les agents pathogènes qui peuvent causer des maladies. L’asepsie est l’état de ce qui est exempt d’infection.

La notion est également utilisée pour nommer les processus médicaux qui, par différentes actions, protègent l’organisme de l’action des micro-organismes infectieux.

Pour assurer l’asepsie, les médecins, les infirmières et autres personnels de santé doivent s’assurer que les instruments et les vêtements qu’ils utilisent sont stériles. Pour la stérilisation, des méthodes thermiques, chimiques ou physiques peuvent être utilisées pour éliminer les pathogènes et assurer l’asepsie. Ainsi, lorsqu’ils sont en contact avec un patient, il n’y a pas d’infection.

L’idée de l’asepsie chirurgicale est utilisée pour nommer la stérilisation de l’environnement où des interventions invasives sont effectuées sur le corps d’une personne. Il ne peut y avoir de bactéries dans une salle d’opération, sinon, lorsqu’une personne est opérée, des microbes peuvent pénétrer dans le corps et déclencher une infection.

C’est pourquoi les scalpels, ciseaux et autres instruments chirurgicaux sont stérilisés. En ce qui concerne l’asepsie en salle d’opération, nous pouvons souligner qu’une série d’actions importantes doivent être réalisées, telles que : – La température du lieu doit se situer entre 18º et 21º C tandis que l’humidité doit se situer entre 50% et 60%. Quant aux vêtements à porter en salle d’opération, il est établi que le pyjama doit être large, vert, en coton et que personne ne doit quitter la zone chirurgicale avec eux.

Les chapeaux doivent être respirants et couvrir tous les cheveux et les masques doivent être filtrés à 95 %. Les sabots doivent être propres et en caoutchouc, car ils sont beaucoup plus faciles à nettoyer.

Le lavage chirurgical est le lavage des mains avec le produit approprié avant de mettre la blouse et les gants pour entrer dans la salle d’opération. Les antiseptiques, par contre, sont des substances qui agissent en assurant l’asepsie, en inhibant le développement de micro-organismes infectieux ou en les détruisant. Par conséquent, lorsqu’une infection localisée apparaît, un médecin peut prescrire l’utilisation d’un antiseptique pour l’inverser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *