Aromathérapie


Le concept d’aromathérapie se compose de deux termes : arôme (les composés chimiques qui incluent des particules odoriférantes dans leur formule) et thérapie (le domaine de la médecine axée sur la façon dont les différents troubles de santé sont traités). L’aromathérapie consiste en l’utilisation médicale d’huiles essentielles ou d’essences : le fluide présent dans certaines plantes qui se caractérise par son odeur pénétrante.

C’est une technique qui est habituellement incluse dans la médecine alternative (c’est-à-dire qu’elle n’est pas soutenue par la communauté médico-scientifique traditionnelle).

Les origines de l’aromathérapie sont lointaines, car plusieurs peuples anciens utilisaient les arômes pour traiter des maladies et divers maux. Les bains aux huiles essentielles et la diffusion de l’encens ont été parmi les premières manifestations de l’aromathérapie.

En raison de la forte concentration des huiles essentielles, l’aromathérapie les dilue souvent dans d’autres substances pour éviter l’irritation ou les brûlures. Cependant, il est important de noter que la plupart des huiles essentielles ne sont pas ingérées ou appliquées sur le contour des yeux. Les huiles essentielles peuvent être diluées dans de l’eau chaude pour permettre au patient d’inhaler les vapeurs. Alternativement, dilués dans de l’eau froide ou d’autres huiles, ils peuvent se frotter sur la peau.

Examinons plus en détail ci-dessous les méthodes d’application des huiles essentielles : inhalation : il s’agit du mode le plus courant et peut être effectué directement ou indirectement. Comme mentionné ci-dessus, il est possible de mélanger l’huile avec de l’eau.

Une alternative à la simple localisation du produit près du patient est l’utilisation de diffuseurs pour favoriser le mouvement des particules dans l’air, et est souvent utilisée pour traiter des problèmes respiratoires ou même pour certains troubles cutanés ;

· massage : selon le type de malaise à traiter, il est possible d’appliquer l’huile directement sur la zone affectée et d’effectuer un massage, dont l’intensité dépend également du problème en question.

Cette forme d’aromathérapie est largement utilisée pour les contractures musculaires ;

· bains aromatiques : lorsque le problème du patient est lié à sa circulation sanguine, une application appropriée est de prendre un bain d’eau chaude avec quelques gouttes d’huiles essentielles. Il est important de réduire la température de l’eau de temps en temps, pour atteindre le degré idéal de relaxation et éviter les blessures ;

· cataplasmes : ce sont des sujets doux qui peuvent être appliqués aussi bien à chaud qu’à froid, et sont recommandés pour traiter les problèmes de peau ou les douleurs musculaires ;

· usage interne : c’est l’application la moins courante de l’aromathérapie, et n’est possible qu’avec certaines huiles essentielles. En outre, il est très important qu’il s’agisse d’une indication d’un professionnel, qui devrait également effectuer un contrôle pour limiter la consommation.

Chaque huile essentielle offre des bienfaits différents, grâce à ses propriétés curatives spécifiques.

Parmi les plus couramment utilisés sont les suivants : bergamote : utilisé pour la dépression, le stress et l’anxiété, ainsi que pour normaliser l’appétit.

Il est rafraîchissant, énergétique, revitalisant et stimulant ;

· cyprès : ses propriétés purifiantes, tonifiantes et sédatives sont idéales pour réduire les symptômes de la ménopause, certaines allergies et le stress, et pour calmer le système nerveux ;

· géranium : sert aussi à traiter la dépression et à soulager les symptômes menstruels. Son action stimulante et équilibrante offre des résultats particulièrement bons pour améliorer l’humeur et surmonter l’anxiété ;

· gingembre : stimule le système immunitaire qui aide à combattre le rhume et la grippe, améliore la circulation sanguine, est idéal pour prévenir les nausées et les étourdissements pendant les voyages, est relaxant et favorise une bonne digestion ;

· lavande : l’aromathérapie utilise cette huile pour soulager les maux de tête, soulager les piqûres et les brûlures, et réguler l’hypertension artérielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *