Armure blindée


L’armure est l’acte et le résultat de l’armure: protéger quelque chose de l’action des projectiles, du feu ou quelque chose de semblable. Le concept peut être utilisé soit littéralement (lorsque certains matériaux sont utilisés pour le blindage) soit symboliquement (protection figurative ou immatérielle). En tant que barrière physique, le blindage est souvent utilisé dans les véhicules spéciaux pour minimiser les dommages causés par les tirs des attaquants.

Il est habituel que le blindage soit fait d’une tôle d’acier ou d’un autre métal qui sert à recouvrir ce que l’on veut protéger. Si un voleur tire sur une voiture blindée, par exemple, les balles ne pourront pas traverser la carrosserie du véhicule. Il s’agit d’un mécanisme de sécurité très important pour les occupants de la voiture, qui peuvent éventuellement échapper à l’attaque sans être blessés.

Les films de sécurité sont utilisés pour protéger les toiles vitrées ou les portes en verre qui sont placées sur la face intérieure et n’altèrent pas la visibilité.

Ce produit augmente la résistance mécanique contre les chocs et les coups de différents types, mais le plus important est qu’il empêche les éclats de verre endommagés d’être projetés, car ils restent collés sur le film. Les films de sécurité servent à protéger à la fois une structure et les personnes à l’intérieur, et leur découverte s’est produite par hasard lorsqu’un scientifique a fait tomber une fiole et découvert que le film plastique qui la recouvrait l’avait empêchée de se briser en morceaux et même d’en répandre le contenu. Il est connu sous le nom de blindage réactif et réagit d’une certaine manière lorsqu’un projectile frappe sa surface, afin de réduire les dommages qu’il peut causer au véhicule qu’il protège. Leur efficacité est considérable contre les APFSDS (projectile fin-stabilized shielding drillers with sabot casing) et les charges creuses (une technique pour la construction de projectiles explosifs qui redirige et concentre la force pour surmonter une surface blindée). Dans ce contexte, le blindage réactif explosif le plus couramment utilisé est le blindage réactif explosif, également appelé ERA, SLERA, NERA et NxRA.

Bien que les modules NxRA et NERA soient suffisamment puissants pour absorber de multiples attaques, contrairement aux deux autres, si un projectile frappe au même point que le précédent, il est probable qu’il pénètre dans le véhicule. Les pneumatiques peuvent également bénéficier d’un blindage grâce à l’utilisation de anneaux de sécurité.

Dans ce cas, il existe plusieurs matériaux tels que l’aluminium, les polymères, le nylon et le caoutchouc. Les jantes sont installées à l’intérieur de la jante, de sorte qu’elle est entièrement supportée et ne peut pas bouger. Cela prolonge la durée de vie des pneus et améliore l’adhérence au sol.

L’armure s’applique également aux vêtements portés par les membres des forces de sécurité ou les personnes qui, pour une raison ou une autre, sont à risque.

Dans ce cas, le blindage est réalisé avec des matériaux spongieux qui résistent aux chocs. Les gilets pare-balles utilisés par les policiers, pour ne nommer qu’un cas, sont un exemple de vêtements blindés. Dans un sens symbolique, l’idée d’armure est souvent utilisée pour désigner la protection dont jouissent certaines personnalités dans les médias. Un homme d’affaires très puissant qui possède plusieurs chaînes de télévision, stations de radio et journaux, peut avoir une armure médiatique qui lui permet d’empêcher que les allégations de corruption contre lui et diverses accusations de toutes sortes ne soient propagées par le journalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *