Antipodes


Le concept d’antipodes a deux grandes significations, mais plusieurs formes d’utilisation. La première chose à garder à l’esprit est que le terme antipode (singulier) est, selon le dictionnaire de l’académie de langue, un adjectif.

Dans ce cas, nous pouvons établir que l’origine étymologique de ce terme est en grec. Il dérive du mot « antipodes », qui est le résultat de la somme de deux parties clairement différenciées : – Le préfixe « anti-« , qui peut être traduit par « opposé ». Le nom’pus’, qui est synonyme de’pied’. Dans ce cas, comme adjectif, il peut être utilisé pour désigner la personne qui s’identifie parce que les pieds de l’un d’eux sont très éloignés de l’autre.

La notion est généralement utilisée au pluriel (antipodes) et comme nom. Un autre fait à considérer est que le terme peut être utilisé à la fois chez les femmes (les antipodes, les antipodes) et les hommes (les antipodes, les antipodes). Il faut aussi établir que le terme Antipodes est historiquement attribué au cartographe, philosophe et grammairien Crates of Evil. C’est au IIe siècle av.

J. -C. qu’il a proposé ce mot et un siècle plus tard, il a été réaffirmé et promu par l’astronome et astrologue Claudio Ptolémée.

En termes de sens, l’idée d’antipodes peut sembler s’appliquer à un individu ou à un lieu par rapport à un autre, lorsqu’il se trouve dans un lieu géographiquement très éloigné. Par exemple : « Je n’ai pas vu ma tante Esther depuis de nombreuses années parce qu’elle vit de l’autre côté des rails », « Le mois prochain, je dois aller de l’autre côté des rails pour le travail et elle ne pourra pas arriver à l’anniversaire de mon fils », « Tu n’as pas besoin d’aller de l’autre côté des rails pour voir des choses étranges : il suffit de sortir et de faire attention ». Plus précisément, le terme s’applique à deux sites diamétralement opposés à la surface de la planète. L’Argentine et la Chine, dans ce contexte, se situent à l’autre extrémité du spectre, tout comme l’Espagne et la Nouvelle-Zélande.

De la même manière, nous ne pouvons pas ignorer l’existence des îles Antípodas.

C’est un archipel inhabité qui existe en Nouvelle-Zélande. L’île principale s’appelle Antipoda.

Cependant, il y en a d’autres qui sont tout aussi pertinents, comme Bollans.

Le point culminant de l’archipel est le Mont Galloway, situé à 402 mètres d’altitude, et possède une grande richesse animale, soulignant la présence de perruches, d’albatros et même de pingouins à crête. Il convient de souligner qu’elle et d’autres îles forment les îles subantarctiques de la Nouvelle-Zélande.

Ces sites sont classés comme sites du patrimoine mondial depuis les années 1990. Quand deux personnes, faits, situations ou choses s’opposent, on dit qu’elles sont à l’autre extrémité du spectre : « Je n’ai rien de personnel contre le candidat du parti au pouvoir, mais je suis à l’autre extrémité de sa pensée politique », « Ma vision est à l’autre extrémité du spectre, mais cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas maintenir notre amitié », « Nicolas et Maximus sont à l’autre extrémité du spectre, je ne sais pas comment ils vont travailler ensemble sans se battre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *