Anhydride


La première chose à faire pour connaître le terme anhydride en profondeur est de découvrir son origine étymologique. Dans ce cas, on peut dire qu’il s’agit d’un mot d’origine grecque qui peut être traduit par « qui a l’apparence de ne pas avoir d’eau ». C’est un mot qui a été formé à partir de la somme des éléments suivants : Le préfixe’an-‘, qui équivaut à’sans’.

Le nom’hydros’, qui est synonyme d »eau’. Le suffixe « -ido », qui peut être déterminé comme signifiant « qu’il ressemble à ». Le terme anhydride peut également être accentué en tant qu’anhydride. Le concept est utilisé dans le domaine de la chimie pour nommer le composé qui est formé avec un non-métal et de l’oxygène et qui, lorsqu’il réagit avec l’eau, génère un acide.

Les anhydrides sont également appelés oxydes non métalliques ou oxydes acides. Ce sont des composés chimiques binaires qui apparaissent lorsqu’un élément non métallique est combiné avec de l’oxygène.

Le dioxyde de carbone est un exemple d’anhydride. Cet oxyde a des molécules composées de deux atomes d’oxygène et d’un atome de carbone (l’élément non métallique), qui sont liés par des liaisons covalentes doubles. Lorsque le dioxyde de carbone réagit avec l’eau, il devient un acide oxacide connu sous le nom d’acide carbonique. Le dioxyde de soufre ou dioxyde de soufre est un autre anhydride. Dans ce cas, le composé chimique a un atome de soufre et deux atomes d’oxygène. Le soufre est l’élément non métallique ; quant à celui résultant de la réaction de cet anhydride avec l’eau, il est appelé acide sulfureux. Pour la nomenclature des anhydrides, on peut choisir la nomenclature traditionnelle (le nom commence par le mot « anhydride » et est ensuite complété selon les états d’oxydation), la nomenclature systémique (en fonction du nombre d’atomes) et la nomenclature de Stocke (en commençant par « oxyde », en continuant par le nom de l’élément et en terminant par l’état d’oxydation en chiffres romains et entre parenthèses). De même, nous ne pouvons pas oublier ce que l’on appelle les anhydrides d’acide, dont les particularités suivantes peuvent être soulignées : Ils sont également appelés anhydrides carboxyliques. Ils sont le résultat de la déshydratation de deux molécules, ou au moins une dans le cas de l’acide carboxylique intramoléculaire. Ils ont la particularité d’être considérés comme particulièrement réactifs.

Il existe différents types, en particulier ceux qui sont dits mixtes et symétriques. Il est établi que, lors de l’exécution de leur nomenclature, ils seront appelés acides d’origine, à l’exception du mot anhydride qui sera établi devant eux. Bien qu’ils puissent être utilisés dans différents domaines, en règle générale, où ils ont plus de valeur et la présence est dans la fabrication de médicaments.

Exactement par l’utilisation de ce type d’anhydride acide, par exemple, l’élaboration de ce que l’on appelle communément l’acide acétylsalicylique est entreprise.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *