Amplitude


Le concept d’amplitude a plusieurs utilisations. La première signification mentionnée dans le dictionnaire développé par l’académie de langue se réfère à l’élargissement, la relaxation ou l’allongement de quelque chose.

L’étendue, de cette façon, peut se référer à la capacité d’une personne à comprendre, tolérer, accepter ou valoriser différentes questions.

Par exemple : « Nous avons besoin d’enseignants plus ouverts d’esprit, désireux de comprendre les nouvelles habitudes des enfants », « Le chef d’entreprise a fait preuve d’ouverture d’esprit en évaluant les différentes situations des employés », « Cet homme manque d’ouverture d’esprit : il n’accepte pas que la société ait changé ces dernières années ». Dans ce contexte, elle peut être comprise comme un signe d’ouverture mentale, puisqu’elle se réfère à la capacité de chacun d’accepter la coexistence de concepts ou d’idées différentes, sans que l’un annule l’autre. Les exemples du paragraphe précédent mentionnent la nécessité de ce biais dans le personnel enseignant, ce qui est essentiel pour que les enfants grandissent dans un environnement exempt de préjugés, leur permettant de se connaître et d’apprécier leurs différences, plutôt que de souffrir pour eux.

D’autre part, il y a la fermeture, qui peut être définie comme l’impossibilité de comprendre un concept, soit par préjugés, soit par ignorance. Cette caractéristique de certaines personnes qui refusent de s’ouvrir est aussi connue sous le nom d’entêtement ou d’obstination, et est l’un des pires ennemis du progrès culturel. Les individus qui manquent d’amplitude mentale rejettent ceux qu’ils considèrent comme différents, parce qu’ils ne comprennent pas qu’eux aussi sont différents aux yeux des autres.

L’origine de ce mépris est généralement une peur très profonde, probablement d’être traité de la manière dont ils l’adoptent eux-mêmes, ce qui le rend très contradictoire.

Le changement, un autre des ennemis du peuple fermé, passe par l’ampleur du changement, ce qui conduit à la croissance et à l’évolution de la société. L’idée d’amplitude est également utilisée en relation avec une différence qui peut être enregistrée numériquement entre deux valeurs données : « L’équipe locale a dépassé de loin l’Espagne et s’est qualifiée pour le prochain tour du tournoi », « Les analystes politiques ont été surpris par l’ampleur de la défaite du parti au pouvoir lors des dernières élections », « Cette région est caractérisée par son amplitude thermique : les jours sont chauds, tandis que les températures nocturnes sont très basses ». Il est important de noter que le concept d’amplitude, lorsqu’il est utilisé pour indiquer la différence entre deux valeurs numériques, est relatif. En effet, certains paramètres, propres à chaque champ, doivent être pris en compte pour déterminer si le nombre résultant est important. Lorsque l’on étudie les changements de température dans une région entre le jour et la nuit, pour continuer avec l’un des exemples ci-dessus, une différence de 1 degré Celsius ne peut pas être considérée comme large, mais des valeurs bien au-dessus de 10 degrés sont nécessaires pour générer un impact considérable. Par contre, dans un calcul où le minimum est 0 et le maximum est 1, des oscillations de 0,8 parlent d’amplitude. Il faut se rappeler que les unités de mesure sont arbitraires, puisqu’elles sont inventées par l’homme pour étudier les phénomènes naturels. Dans le domaine de la physique, l’amplitude est la variation qui existe dans une grandeur qui change avec le temps. L’amplitude peut être calculée dans un signal électromagnétique ou dans des mouvements ondulatoires ou oscillatoires. La modulation d’amplitude est une technique qui, en communication électronique, consiste à transmettre des informations au moyen d’une onde transversale dont l’amplitude varie en fonction des données qu’elle envoie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *