Aljibe


Le concept d’aljibe vient de la langue arabe et fait allusion à une citerne, selon le premier sens recueilli par l’académie de langue dans son dictionnaire. Une citerne est donc un réservoir d’eau qui est installé sous terre. En général, les citernes permettent de stocker l’eau potable. Sa structure utilise des matériaux qui empêchent l’eau d’être contaminée et qui préviennent les fuites.

Les citernes sont apparues à l’époque de la Rome antique. Dans ces terres plus sèches, on a commencé à construire des réservoirs souterrains pour stocker l’eau de pluie. Ainsi, lorsqu’il n’y avait pas de pluie, cette eau pouvait être utilisée pour l’irrigation, la cuisine ou à d’autres fins.

Au cours de l’histoire, les structures des citernes ont été modifiées pour rendre ces dispositifs de plus en plus efficaces. Beaucoup de maisons ont commencé à avoir leurs propres réservoirs d’eau, d’où les habitants obtenaient l’eau qu’ils utilisaient dans leur vie quotidienne. Pour extraire l’eau du réservoir, on utilise généralement un système de poulies. Ces machines simples permettent de transmettre la force : la personne tire une corde avec un seau attaché à l’autre extrémité et est capable de soulever et de tirer l’eau.

Il est important de garder à l’esprit que le réservoir d’eau doit être entretenu pour assurer la qualité de l’eau et protéger la structure. La désinfection et l’élimination des sédiments doivent être effectuées à intervalles réguliers.

Afin de prévenir la transmission de maladies par la consommation d’eau sale, que ce soit pour boire ou à d’autres fins, la citerne doit être vidée, nettoyée et désinfectée au moins une fois par an. Il existe une législation spécifique pour réglementer l’entretien des réservoirs d’eau, donc ce n’est pas une option, mais une obligation. Bien que dans une maison privée il soit possible de sauter le nettoyage du réservoir d’eau, ou de ne pas le faire aussi souvent que décrit dans le paragraphe précédent, dans les communautés de voisins, la situation est très différente, surtout s’il n’y a pas d’autre source d’eau potable.

L’un des problèmes les plus courants est l’accumulation d’eau pendant trop longtemps, ce qui peut avoir un impact négatif sur sa qualité.

Parmi les produits nécessaires au nettoyage d’un réservoir d’eau se trouve le désinfectant, idéal pour l’élimination complète des champignons et des bactéries. Au fond du puits, du sable, du cuivre, de la pierre, du plomb et d’autres particules solides provenant du filet s’accumulent souvent.

En Espagne, pour citer un exemple concret, la réglementation suggère que les réservoirs d’eau et les réservoirs soient complètement vidés une fois par an et que les tâches suivantes soient effectuées : nettoyage des boues ;

· traitement contre les microbes et la désinfection ;

· études pour déterminer la potabilité de l’eau et la détection des bactéries connues sous le nom de Legionella, qui vivent dans l’eau stagnante, surtout au-dessus de 35°C, et peuvent causer des infections dans notre corps ;

· entretien du circuit qui traverse l’eau jusqu’au réservoir d’eau et de là jusqu’aux maisons. Afin de protéger l’eau du réservoir de toute contamination, il est essentiel que : le sol sur lequel il s’écoule soit exempt de tout contaminant ; les tuyaux sont nettoyés fréquemment ; il existe un système qui draine et décante l’eau avant d’entrer dans le réservoir, pour éviter qu’elle ne soit accompagnée de particules de taille considérable ; pour s’assurer que la lumière du soleil n’arrive pas à l’intérieur du réservoir, de sorte qu’aucune algue n’y pousse ; pour extraire l’eau par pompage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *