Affirmation


Le terme affirmation ne fait pas partie du dictionnaire de l’académie des langues. Oui, cependant, l’adjectif affirmatif apparaît comme synonyme d’affirmatif. Le concept d’affirmation de soi, cependant, est utilisé en référence à une stratégie de communication qui se situe au milieu de deux comportements opposés que sont la passivité et l’agressivité. Les experts en communication associent l’affirmation de soi à la maturité. La personne affirmée parvient à établir un lien communicatif sans attaquer son interlocuteur, mais aussi sans être soumise à sa volonté.

Vous pouvez donc communiquer vos pensées et vos intentions et défendre vos intérêts. L’affirmation de soi a à voir avec les facteurs émotionnels et intrinsèques de la personnalité. Les personnes qui ont une bonne estime de soi, par exemple, sont plus susceptibles de s’affirmer.

Lorsqu’il s’agit de déterminer pourquoi une personne n’aime pas l’affirmation de soi, plusieurs raisons peuvent l’expliquer.

Parmi eux, il y a ceux qui manquent de caractère, de croyances ou d’idéologies, qui sont toujours dépendants des autres, qui n’ont pas confiance en leurs possibilités, qui n’ont pas la force d’exprimer leurs droits ou qui n’ont pas de buts ou d’objectifs dans la vie. Dans tous les aspects de notre existence, il est considéré comme important d’avoir la capacité de s’affirmer. Cependant, les psychologues établissent que l’un des domaines où il est le plus important de profiter de cette capacité est dans le domaine professionnel et de travail où chaque jour une série de défis doivent être relevés pour atteindre les objectifs fixés. Et dans de nombreux cas, ils dépendent d’autres personnes. Pour toutes ces raisons, il est clair que lorsque nous développons l’affirmation de soi dans notre travail, nous devons tenir compte de facteurs de grande importance tels que nos connaissances, notre caractère, notre estime de soi, notre propre personnalité et, surtout, notre confiance en nos possibilités.

Ces éléments se traduisent par rien de plus ni de moins que d’être poli, de planifier les messages que nous allons livrer, d’accepter la défaite quand nous avons tort, de ne jamais acculer ceux qui nous entourent dans notre travail, de s’excuser quand c’est nécessaire ou de ne jamais menacer les autres.

L’utilisation correcte de tous ces conseils permettra à la personne qui décide de les suivre d’être une personne affirmée qui réalise tout ce qui est proposé dans sa profession.

Il est toutefois possible d’acquérir des compétences assertives par l’apprentissage de diverses stratégies. L’objectif est de permettre aux individus de s’exprimer de manière directe, concise et équilibrée, en communiquant leurs idées sans attaquer les autres et, en même temps, en défendant leurs droits. Lorsqu’une personne est capable de s’affirmer, cela renforce son image sociale positive, améliore la confiance en ses capacités expressives, obtient une plus grande satisfaction émotionnelle et atteint les objectifs fixés par la communication.

En ne se soumettant pas ou en n’attaquant pas l’interlocuteur, l’équilibre atteint lui permet en fin de compte de mieux communiquer et de profiter de ce type de lien.

Non seulement il montrera son respect pour l’autre, mais il obtiendra aussi le respect et sera capable de conduire de façon autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *