Adhésif


Adhaesum est un terme latin qui vient de adhaerĕo. Ce terme latin peut être traduit par « collant » et est le résultat de la somme de trois composantes clairement définies : – Le préfixe « ad-« , qui signifie « vers ». Le verbe « haerere », qui équivaut à « pâte ».

Le suffixe »-ivo », qui est utilisé pour indiquer une relation passive ou active.

Pour notre langage, il s’agit d’un adhésif, d’un adjectif qui qualifie ce qui a la capacité de se fixer à quelque chose. Par exemple : « Je vais scotcher les fils avec du ruban adhésif pour qu’ils ne bougent pas », « Ma mère m’a donné un cahier avec du papier adhésif », « Scrambling the trunk, le jeune homme a trouvé un livre rapiécé avec du tissu adhésif ». Le concept est également utilisé comme nom pour désigner le matériau qui, lorsqu’il est placé entre deux éléments, les colle ensemble, en les collant ensemble : « Nous utilisons un adhésif industriel pour coller les semelles de nos bottes », « J’ai besoin d’un adhésif pour fixer l’affiche sur la porte », « J’ai collé les pierres décoratives avec un adhésif transparent ». Les adhésifs garantissent donc que deux corps sont reliés entre eux par contact de surface. L’adhérence peut être due à une variété de causes, des problèmes mécaniques aux problèmes magnétiques.

Il est possible de trouver des autocollants dans différentes présentations. Les adhésifs liquides font leur travail lorsqu’ils sèchent et que le lien qu’ils établissent devient plus fort. Un exemple d’adhésif liquide est la colle blanche traditionnelle. Parmi les adhésifs solides, les plus populaires sont les barres qui permettent de coller le papier ou le carton, en les déplaçant sur la surface à assembler.

Des adhésifs en poudre solide sont également disponibles.

En ce qui concerne leur origine, les adhésifs peuvent provenir de sources animales (comme la colle à base d’os ou de peau) ou végétales (des adhésifs à base de maïs et de pommes de terre ou de pommes de terre sont disponibles).

Ils peuvent aussi être développés de manière synthétique (à partir du pétrole, pour ne citer qu’une seule possibilité). En plus de les classer par origine ou présence, nous ne pouvons ignorer le fait que ce travail peut être entrepris sur la base d’autres critères. Ainsi, par exemple, il est possible de prendre en considération ce qui est traité, ce qui nous amènerait à trouver quatre grands groupes d’adhésifs : -ceux qui sont sensibles à la pression. Ceux qui sont des adhésifs par évaporation ou diffusion.

Les réactifs chimiques. Ceux qui fondent à chaud, comme les élastomères. Si, par contre, nous les classons selon l’usage auquel ils sont destinés, nous rencontrons trois groupes principaux : – Adhésifs pour enfants ou à usage domestique. Les industriels. Dans cette catégorie, on trouve tout, de ceux utilisés pour l’étiquetage des bouteilles à ceux utilisés pour la reliure de livres et ceux utilisés pour la fabrication de meubles de toutes sortes.

Les adhésifs professionnels, qui sont ceux utilisés par différents ouvriers pour effectuer le collage de pièces ou d’éléments avec lesquels ils exécutent leurs tâches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *