Abscisse


Une coordonnée de direction horizontale qui apparaît dans un plan rectangulaire cartésien et est exprimée comme la distance entre un point et l’axe vertical est connue sous le nom d’abscisse (un mot latin dérivé de abscisse,’cut’). L’axe des abscisses représente l’axe des coordonnées horizontales. Ce terme et bien d’autres, comme les équations ou les axes, sont tous des concepts fondamentaux et clés de ce que l’on appelle la géométrie analytique.

Il s’agit d’un domaine scientifique qui est responsable de la réalisation de l’étude des différentes figures géométriques en utilisant une série de techniques, l’algèbre et l’analyse mathématique, dans ce qui est un système de coordonnées. Cette zone trouve son origine dans la géométrie cartésienne, mouvement que René Descartes développera entre le XVIIe et le XVIIIe siècle.

Toutefois, nous ne pouvons pas négliger le fait que, d’une manière ou d’une autre, il « boit de l’eau » de la géométrie différentielle, développée par le mathématicien allemand Carl Friedrich Gauss, et la géométrie algébrique. Ce dernier auteur est entré dans l’histoire des mathématiques pour plusieurs raisons et parmi elles il faut souligner, sans aucun doute, le fait qu’il a été le premier scientifique à réaliser ce qui est la preuve du théorème fondamental de l’algèbre. De la même manière, nous ne devons pas négliger la structure qu’il a donné à la Théorie des Nombres et le grand nombre de publications qu’il a publié, parmi lesquelles Disquisitiones arithmeticae se distingue. C’est en 1801 que ce travail, qui est écrit en latin, a été publié, et il explore pleinement le théorème fondamental de l’algèbre.

Le système de référence par rapport à un axe (une ligne), deux (un plan) ou trois axes (dans l’espace) qui sont perpendiculaires entre eux et qui coïncident en un certain point identifié avec le nom de l’origine des coordonnées est connu sous le nom de coordonnées cartésiennes. Dans un plan, la coordonnée cartésienne X est appelée abscisse, tandis que la coordonnée cartésienne Y se distingue par l’expression « ordonnée ». Les experts dans le domaine disent que le système cartésien a été nommé d’après le philosophe, scientifique et mathématicien René Descartes (1596-1650), qui a cherché à soutenir leur raisonnement philosophique à partir d’un point de départ sur lequel construire toute connaissance. Descartes, comme beaucoup d’entre vous le savent, est souvent considéré comme le père de la géométrie analytique. Dans le cadre d’un système de coordonnées linéaires, tout point faisant partie d’une ligne donnée peut être lié et symbolisé par un nombre réel (qui sera positif s’il s’agit d’un point situé à droite de O ou négatif s’il se trouve dans la partie gauche).

Le centre des coordonnées O correspond à la valeur 0. Un système de coordonnées plat, par contre, est composé de deux lignes perpendiculaires qui sont interceptées à leur origine. Chacun des points du plan peut être représenté par des nombres.

Enfin, un système de coordonnées spatiales nucléate trois lignes perpendiculaires entre elles (appelées X, Y et Z), qui sont situées à un point d’origine (0) et dont les points dans l’espace peuvent être représentés par trois nombres. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *